Que signifie Hachage : définition de Hachage (hashing )

893
Partager :
gray and black laptop computer on surface

Le Hachage, encore appelé hashing est une fonction qui consiste à convertir une chaîne de caractère en une valeur inférieure par un algorithme. Il est exploité dans le domaine informatique et cryptographique pour faciliter et sécuriser l’accès à des données, l’échange des fichiers et l’authentification des accès. Il devient par conséquent un outil particulièrement important.

Hachage : de quoi s’agit-il ?

Le hashing est la décomposition ou la modification d’une chaîne de caractère en valeur ou en clé de longueur définitive. Dans chaque méthode de Hachage, les nouvelles valeurs sont toujours de la même longueur et représentent la chaîne de départ. Il est beaucoup plus utilisé pour indexer ou collecter les éléments d’une base de données.

A découvrir également : Comment installer Google Play Store sur une Smart TV Philips ?

Grâce à la clé de hashing réduite, il est très facile et plus rapide de trouver les éléments recherchés plutôt qu’à l’usage de la chaîne d’origine. Ce mode de fonctionnement est utilisé dans plusieurs algorithmes de chiffrement. Le Hachage est tout simplement un outil de chiffrement très important pour transformer les données.

L’avantage principal de cet outil est que les valeurs de hashing ne peuvent pas être reconverties à leurs formats d’origines sans la clé. Par conséquent, les cybercriminels ne peuvent rien en faire même s’ils sont en possession de la clé. De même, au moment où les valeurs du hashing sont transformées en une chaîne entièrement nouvelle, il sera impossible de déchiffrer.

A découvrir également : Zaniob évolue : Découvrez les nouveautés et mises à jour

Comment fonctionne le hashing

Le Hachage permet de chiffrer et de déchiffrer les signatures numériques. Sa fonction peut être vite appréhendée sur la base de trois éléments principaux.

La transformation par division

La transformation par division est le processus qui consiste à d’abord estimer la taille du nombre d’éléments. Ce nombre sera ensuite divisé en clé ou en valeur d’origine afin d’obtenir à la fois un reste et un quotient. Le reste étant le nombre très réduit représente la valeur de hashing. Bien qu’il soit assez rare, il peut arriver que deux ensembles de données donnent naissance à une même signature numérique (collision). La fonction de hashing utilisée doit permettre d’éviter au maximum cette situation afin de proposer un autre mécanisme de recherche.

Le pliage

Le pliage, comme son nom l’indique, consiste à diviser la chaîne d’origine en différentes parties. Ensuite, chaque partie sera mélangée ensemble (ajoutées les unes aux autres) pour constituer une donnée. Les quatre derniers chiffres ou tous les autres chiffres choisis au hasard seront maintenant considérés comme la clé ou valeur de hashing.

Conversion de base

La conversion de base permet de transformer totalement la clé afin de lui donner une nouvelle connotation. Autrement dit, si la valeur de hashing ou la clé est numérique, la base de numération sera modifiée par un changement de la séquence des chiffres. Par exemple, lorsque la clé numérique est décimale, elle peut être transformée en une numération hexadécimale en suivant les principes de la conversion de base.

La réorganisation des chiffres

Cette méthode consiste à modifier l’ordre des chiffres d’une partie de la clé ou de la valeur d’origine. Comme exemple, le chiffre qui occupe la position 3 peut-être inversée pour venir à la place du chiffre 6. Après la réorganisation des chiffres, vous aurez à présent la clé sécurisée.

Les algorithmes réputés forts pour le hashing

Pour calculer les différents emprunts qui représentent la clé ou la valeur de hashing, vous devez obligatoirement utiliser un algorithme public très puissant. Parmi ces algorithmes, vous aurez :

  • MD2 ;
  • MD4 ;
  • MDS.

Les fonctions de hashing public sont à la disposition de tous. Il est alors techniquement possible pour chaque personne de pouvoir calculer sans complexité des signatures numériques.

Les utilisations du hachage dans le monde numérique

Le hachage est une technique puissante et largement utilisée dans le monde numérique. Elle sert à de nombreuses fins, notamment pour l’identification des fichiers, la vérification de leur intégrité et la protection contre les attaques malveillantes.

L’un des principaux avantages du hachage est sa capacité à identifier rapidement toute altération apportée au fichier original. Cela en fait un outil essentiel pour sécuriser les transactions en ligne, comme les paiements électroniques ou les transferts de données sensibles.

Les entreprises peuvent aussi utiliser le hachage pour stocker des mots de passe encryptés dans leurs bases de données sans jamais avoir accès aux mots de passe réels. Ce qui évite ainsi tout risque d’exposition non autorisée d’informations confidentielles.

Le hachage peut être utilisé pour améliorer l’accès aux bases de données volumineuses, grâce à l’utilisation ingénieuse d’indexation par empreinte digitale (hash index). Cette dernière permet une recherche rapide et efficace dans ces grandes quantités d’informations.

Les applications utilisant cette méthode incluent entre autres la collecte et l’analyse massive des informations sur internet telles que :

Dans tous ces cas cités ci-dessus, c’est grâce au hachage que nous pouvons trouver rapidement toutes sortes d’informations précises juste avec quelques clics.

N.B.: Il faut être vigilant dans l’utilisation du hachage, car les algorithmes connus ne sont pas inviolables. Il faut rester vigilant face aux nouvelles attaques qui peuvent être montées contre ces derniers.

Sécurité et intégrité des données grâce au hachage

Le hachage est l’une des technologies de sécurité les plus utilisées pour assurer la sécurité et l’intégrité des données. Effectivement, elle permet de stocker des informations sensibles telles que les mots de passe, sans avoir à conserver ces derniers en clair dans une quelconque table.

Grâce au hachage, il faut choisir un algorithme robuste et sécurisé tel que SHA-256 ou bien encore bcrypt. Même avec les meilleurs algorithmes, rien ne garantit que vos données soient totalement inviolables. Les attaquants peuvent utiliser différentes techniques comme la force brute ou les tables arc-en-ciel pour contourner certains algorithmes surpassés.

Étant donné qu’un seul petit changement dans le contenu du fichier original aura une incidence sur sa valeur hachée finale, cette technique offre aussi une protection contre la falsification de données qui peut se révéler essentielle aux entreprises soucieuses de maintenir leur réputation intacte.

La protection par hachage rend extrêmement complexe toute tentative d’intrusion malveillante dans votre système informatique, car elle ne permet pas de récupérer les données originales en cas d’attaque. Cela signifie que même si un attaquant parvient à accéder à votre réseau, il ne sera jamais en mesure de lire vos mots de passe ou vos informations sensibles.

Le hachage est utilisé pour la validation des fichiers lorsqu’ils sont transférés sur Internet ou stockés dans une banque de données cloud. Cette méthode garantit l’intégrité et la sécurité des informations pendant leur transit et leur stockage, ce qui est primordial pour protéger les actifs numériques des entreprises.

Partager :