Comment calculer le malus écologique en 2021 ?

127
Partager :

La préservation de l’environnement est essentielle à la survie de toutes les espèces vivantes. Pour cela, une baisse d’émission du CO2 est importante dans tous les secteurs, dont l’automobile.

Pour pousser la population à mieux se conformer à cette idée, un malus est mis en place pour taxer les véhicules trop polluants. Mais comment calculer ce malus en 2021 ? Décryptage dans cet article.

A lire en complément : Quand faut-il mettre les pneus hiver au Luxembourg ?

Qu’est-ce que le malus automobile ?

Le malus automobile se présente comme une taxe sur les voitures qui polluent et qui sont immatriculées pour leur première fois en France.

Il prend la forme d’une hausse du coût de la carte grise lorsque s’effectue la demande d’immatriculation. De fait, plus l’émission de CO2 de la voiture est grande, plus le malus est haut.

A découvrir également : Via michelin itinéraire : explication du fonctionnement

Cette politique de majoration a pour objectif d’inciter la population à l’acquisition de voitures moins polluantes et moins consommatrices de carburant.

Comment s’effectue le calcul du malus d’une voiture ?

Tous les ans, un barème est fourni dans le cadre du calcul du malus d’un véhicule. Ce barème indique la somme de la taxe pour toutes les catégories de voitures polluantes.

En 2021 par exemple, le malus n’est par exemple appliqué qu’aux voitures dont le niveau de pollution est supérieur à 128 grammes de CO2 par km parcouru.

Il faut aussi noter qu’il existe une taxe de base de 50 euros. Le barème le plus haut est estimé à 40 000 euros. Il concerne en principe les voitures dont l’émission en CO2 est au-delà de 224 g de CO2 par km.

En ce qui concerne les voitures d’occasion, il faut noter que c’est seulement celles en provenance de l’étranger qui sont concernées par le malus.

Elles ne doivent pas non plus avoir été immatriculées en France. Ainsi, le barème s’applique seulement dans le neuf. Il est réduit de 10 % tous les ans depuis la première immatriculation dans le pays de provenance. Outre cet aspect, la surtaxe CO2 qui concerne la puissance a été éliminée depuis 2021.

Quelle astuce pour éviter de devoir payer le malus écologique ?

La meilleure astuce pour ne pas avoir à payer le malus éco, est de choisir un modèle de voiture qui n’est pas touché par la taxe.

Il peut s’agir par exemple de voitures qui émettent moins de 128 grammes de CO2 par Km. Quant aux voitures qui marchent au super éthanol E85, elles sont nettement moins taxées que les autres véhicules.

Par ailleurs, il faut noter que les familles qui ont trois enfants au moins à charge profitent d’une minoration du malus.

Toutefois, elles sont tenues de solder la somme normale lors de l’immatriculation. Ensuite, elles doivent réaliser une demande de remboursement à travers le formulaire n°1710-SD.

Partager :