Quelle est l’orientation d’une pompe à chaleur ?

132
Partager :

Les pompes à chaleur sont de plus en plus utilisées pour chauffer les logements. Il y a des pompes à chaleur pour le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et la ventilation. Mais quelle est l’orientation d’une pompe à chaleur pour un bon fonctionnement ? Tour d’horizon sur les différentes possibilités de l’orientation d’une pompe à chaleur.

Quelle est l’orientation d’une pompe à chaleur selon le lieu ?

En fonction du lieu, l’orientation d’une pompe à chaleur varie. Elle dépend de la région où vous habitez. Les pompes à chaleur hybrides peuvent être placées n’importe où. En revanche, les pompes à chaleur air-eau et air-air sont utilisées de préférence dans les régions froides.

Lire également : Comment ouvrir un portail électrique en panne ?

Par ailleurs, la pompe à chaleur hydraulique est généralement utilisée dans les régions chaudes avec peu d’humidité. En ce qui concerne l’orientation d’une pompe à chaleur, il y a trois types de ventilateur :

  • les ventilateurs axiaux : ils sont utilisés pour les pompes à chaleur air-eau et air-air ;
  • les ventilateurs de type champignon : ils sont utilisés pour la pompe à chaleur hydraulique ;
  • les ventilateurs de type à ailettes : ils sont utilisés pour les pompes à chaleur air-eau et air-air.

Par ailleurs, pour empêcher l’eau évacuée de geler, il est recommandé de ne pas disposer la pompe à chaleur vers le nord. En effet, vous devez observer les paramètres météorologiques afin de permettre à votre dispositif d’avoir une longue durée de vie.

A lire également : Nid de guêpe : comment détruire un nid de guêpes ?

De même, évitez les endroits où il y a souvent de l’affluence en choisissant les parties isolées. Il faut noter que les meilleurs conseils pour un meilleur emplacement de votre pompe à chaleur peuvent être donnés par les spécialistes du domaine.

Comment se calcule l’efficacité d’une pompe à chaleur ?

L’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur dépend de son taux de rendement, du coût d’énergie et de celui d’opération. Le taux de rendement de l’air chaud est calculé comme la différence entre la température de l’air extérieur et celle de l’intérieur.

Pour un système air-eau, le taux de rendement est la différence entre la température de l’eau et la température de l’air extérieur. Le coût d’énergie est défini avec le tarif électrique, le prix du gaz, etc. Le coût d’opération quant à lui, est déterminé par les coûts de maintenance et de réparation.

L’efficacité énergétique d’une pompe à chaleur est donc définie comme le taux de rendement.

Quels sont les différents types de pompes à chaleur ?

Les pompes à chaleur sont des équipements utilisés pour chauffer ou rafraîchir un logement. Elles se déclinent en plusieurs types. On a entre autres : la pompe à chaleur air/air qui est utilisée pour le chauffage ; la pompe à chaleur eau/eau qui est utilisée à la fois pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire, et enfin la pompe à chaleur eau/air qui est utilisée pour la ventilation et le chauffage.

Partager :