Comment prévenir les impôts d’un déménagement ?

1213
Partager :

Après un déménagement, il est nécessaire de signaler votre changement d’adresse au service des impôts. Il ne s’agit pas d’une opération facultative dès lors que vous avez besoin de signaler ce changement pour continuer de recevoir vos déclarations d’impôt. Prévenir les impôts d’un déménagement est néanmoins une opération gratuite que vous pourrez réaliser de plusieurs façons.

Prévenir les impôts d’un déménagement par courrier

L’envoi de courrier par voie postale est le moyen traditionnel par lequel vous pouvez prévenir les impôts d’un déménagement. Le service des impôts auquel vous devez vous adresser est celui dont vous dépendez depuis le 1er janvier de l’année d’imposition.

A lire en complément : Comment optimiser vos espaces ? L'architecte d'intérieur vous conseille...

Il est donc primordial de ne pas vous tromper afin d’être sûr que votre courrier parvienne à la bonne adresse. S’il s’agit de votre premier déménagement, vous pouvez trouver des exemplaires de lettre sur de nombreux blogs.

Par ailleurs, les informations essentielles devant figurer dans le courrier sont entre autres votre ancienne adresse, la nouvelle, votre numéro fiscal, votre nom et prénom, votre date et lieu de naissance ainsi que votre contact.

A découvrir également : Bâche à bulles pour piscine : comment choisir et installer

Signaler un changement d’adresse en ligne

prévenir les impôts d’un déménagement

Pour ceux qui préfèrent la technologie, il existe un site pour prévenir les impôts d’un déménagement. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs moyens puisque les déclarations de revenus sont faites en ligne depuis 2021. Il s’agit du site impots.gouv. En effet, les imposés ayant déclaré leurs revenus une fois au moins à travers la plateforme ont forcément un compte.

Autrement, il vous faut en créer un. Pour le faire, il vous suffit de vous connecter et de vous rendre dans l’onglet « Mon espace particulier » en remplissant la case qui s’affiche. Vous aurez besoin à cette étape, d’insérer votre numéro fiscal.

Ensuite, ouvrez l’onglet « Mon profil » puis cliquez sur « Mes informations personnelles/mes moyens de contact » pour accéder à l’onglet « Afficher mon adresse postale ». Le bouton « Modifier » vous permettra de renseigner les nouvelles informations. Une fois que le changement est fait, il sera marqué sur votre profil que le changement d’adresse est en cours de traitement.

Se faire aider par un téléconseiller

Bien qu’il ne s’agisse pas du moyen le plus efficace pour prévenir les impôts d’un déménagement, il peut vous être utile de vous adresser à un téléconseiller. Toutefois, le numéro à contacter dépend surtout de votre profil. Un particulier, une entreprise ou une collectivité ne contactera pas les mêmes numéros.

Pour un accompagnement sur mesure en tant que particulier, vous devez appeler le 0 809 401 401. Si le service est gratuit, le coût de l’appel téléphonique sera celui appliqué par votre opérateur mobile. Pour joindre un téléconseiller, assurez-vous d’appeler entre le lundi et le vendredi, et ce, de 8 h 30 à 19 h.

Faire un inventaire des biens pour éviter les taxes supplémentaires

Une autre méthode efficace pour prévenir les impôts lors d’un déménagement est de faire un inventaire des biens à transporter. Cette astuce vous permettra en effet d’éviter les taxes supplémentaires.

Pour ce faire, commencez par dresser une liste complète de tous vos biens. N’hésitez pas à y inclure toutes les informations importantes telles que le modèle, la marque, l’année d’achat et le prix d’achat correspondant. Une fois cette étape terminée, il ne vous reste plus qu’à classer vos biens en fonction de leur valeur.

Les objets dont la valeur est supérieure à 5 000 euros doivent être déclarés auprès des douanes avant votre départ du territoire français. À cet effet, vous devez remplir un formulaire spécifique connu sous le nom de ‘déclaration de sortie temporaire’. En revanche, si la valeur totale des objets transportés est inférieure à 10 000 euros par personne ou par famille résidant sous le même toit depuis au moins six mois avant le départ hors UE, une simple attestation sur l’honneur suffira.

Il faut savoir que toute fausse déclaration entraîne une amende et/ou une peine pouvant aller jusqu’à deux ans de prison ferme, selon l’article 432-16 du Code pénal.

Connaître les réglementations fiscales pour anticiper les coûts liés au déménagement

En plus de ces astuces, vous devez connaître les réglementations fiscales pour anticiper les coûts liés à un déménagement. Effectivement, si vous ne respectez pas certaines règles en matière de fiscalité, vous risquez d’être soumis à des taxes et impôts supplémentaires.

En France, la législation impose aux propriétaires qui vendent leur bien immobilier une taxe sur la plus-value immobilière. Cette taxe est calculée en fonction du prix de vente et du prix d’acquisition du bien. Il existe certains cas où cette taxe peut être exonérée ou réduite. Par exemple, si le vendeur a utilisé ce bien comme résidence principale pendant au moins deux ans avant sa vente.

Pour les locataires qui quittent leur logement lors d’un déménagement, il faut savoir que certains frais peuvent être déductibles des impôts. Il s’agit notamment des frais relatifs à l’état des lieux ou encore ceux liés au dépôt de garantie versé lors de la signature du bail.

Nous vous conseillons vivement d’avoir recours aux services d’un professionnel pour vous aider dans vos démarches administratives et fiscales. Les experts-comptables sont là pour répondre à toutes vos questions concernant votre situation personnelle et ils peuvent aussi vous donner des conseils personnalisés afin que votre déménagement se passe sans encombre.

Prévenir les impôts lors d’un déménagement n’est pas une tâche facile, mais c’est tout à fait faisable. Il suffit de bien connaître les réglementations fiscales et de prendre certaines mesures en amont pour éviter les mauvaises surprises.

Partager :