Statut de cadre et cadre supérieur : quelles sont les différences ?

1034
Partager :
cadre et cadre supérieur

La bonne marche des activités d’une entreprise repose essentiellement sur une organisation donnée. De ce fait, le personnel est divisé en groupe selon plusieurs critères. C’est par exemple le cas du cadre et cadre supérieur dont les prérogatives sont particulières au sein d’une structure. Évidemment, bien que les qualificatifs tendent à se ressembler, il existe certaines différences entre ces deux statuts. Lesquelles ? Éléments de réponse !

Qu’est-ce qu’un cadre ?

Le cadre d’une entreprise est avant tout un agent de l’entreprise. De même, il fait partie du collectif d’exécution des activités de l’entreprise. Ce qui le rend particulier est qu’il est dans une position hiérarchique élevée dans l’entreprise vis-à-vis des autres salariés. En réalité, les autres se retrouvent sous sa direction.

A découvrir également : Comment installer le Pack Office sur Chromebook ?

Il doit donc se charger de coordonner les actions de l’entreprise. Autonome, il a pour mission de mettre à disposition de l’entreprise son expertise pour impacter le développement de la structure. Il convient également de rappeler que son salaire est bien plus élevé que celui des autres employés.

Qu’est-ce qu’un cadre supérieur ?

Le cadre supérieur est aussi un employé d’entreprise. Non seulement il est cadre, mais cela va un peu plus loin. En plus des prérogatives d’un cadre, ce dernier a l’accès au conseil d’administration ainsi qu’au comité de gestion. En effet, en se référant à l’article L. 1441-6 du Code du travail, le cadre supérieur est défini comme l’employé qui a le plus de pouvoir dans l’entreprise parmi les employés.

A voir aussi : Quels sont les motifs d'annulation de voyage ?

Il jouit d’une grande autonomie ; ce qui lui permet de mener ses missions. L’essentiel est l’obtention de résultats efficaces. Ses heures de travail sont différentes de celles des autres travailleurs.

Généralement, ce titre est attribué en fonction de ses qualifications. Néanmoins, cela est propre à la convention collective de chaque entreprise. Toutefois, la rémunération de ce dernier est fixée en dehors de critères votés par la convention collective.

Quelles différences entre une cadre et un cadre supérieur ?

cadre et cadre supérieur

Il faut dire qu’à la base, les différences entre le cadre supérieur et le cadre ne sont pas aussi flagrantes. Néanmoins, ce sont des statuts bien différents.

D’abord, retenez que tous les deux sont sur des échelons supérieurs dans une structure. Au même moment, le cadre ordinaire a pour mission de gérer des équipes pour l’élaboration des tâches entrepreneuriales.

Par contre, le cadre supérieur est généralement le chef des cadres ordinaires. Sa mission est de gérer les équipes de cadres. Ce dernier doit insuffler la méthode de gestion des activités aux cadres pour le développement de l’entreprise.

Par ailleurs, le salaire du cadre supérieur est également plus élevé que celui du cadre. Il faut également rappeler que le cadre ne peut siéger au conseil d’administration ou conseil restreint de l’entreprise. Ce qui est bien possible au cadre supérieur qui est d’ailleurs plus impliqué que le cadre ordinaire.

Quelles sont les autres nuances entre cadre et cadre supérieur ?

Il arrive parfois que ces deux statuts prêtent confusion dans l’exercice des fonctions. Retenez déjà que vous devez apprécier cela sur votre contrat de travail. Il doit être mentionné cadre ou cadre supérieur. De même, en raison de la jurisprudence, certaines prérogatives de cadre supérieur sont soumises au cadre.

Par exemple, si vous êtes tenus d’encadrer d’autres cadres, et gagnez le même salaire qu’eux, vous devez vous interroger sur le sujet. L’idéal est de demander d’avoir un statut de cadre supérieur avec un salaire à la hauteur de ce statut.

Comment passer de cadre à cadre supérieur ?

Comme vous le savez, il est possible de passer l’étape de non-cadre à cadre. C’est pareil pour le fait de passer de cadre à cadre supérieur. Pour le faire, vous devez surtout faire vos preuves dans l’entreprise dans laquelle vous travailler.

Ainsi, peaufinez d’abord votre travail. Adoptez un savoir-faire de qualité. Aussi, démarquez-vous vis-à-vis des autres cadres de l’entreprise en termes d’autorité et de gestion des activités. Par ailleurs, vos horaires de travail doivent être plus conséquents.

Cela dit, sachez que quelques inconvénients résultent du statut de cadre supérieur vis-à-vis du cadre. D’abord, il n’a plus droit à certains avantages dont jouissent les employés comme le salaire du 13e mois. Aussi, il ne peut plus faire des heures supplémentaires et attendre une compensation en retour.

Assurément, il y a des différences nettes entre le statut de cadre et celui de cadre supérieur. Vous avez maintenant ce qu’il en est.

Quel est le salaire moyen d’un cadre supérieur par rapport à un cadre ?

Le salaire est un facteur non négligeable dans la différence de statut entre cadre et cadre supérieur. Effectivement, les cadres supérieurs bénéficient d’une rémunération plus avantageuse que celle des cadres. En France, le salaire moyen d’un cadre supérieur est estimé à 100 000 euros brut par an, soit environ deux fois plus élevé que celui d’un simple cadre.

Il faut noter que le salaire varie en fonction du secteur et de l’entreprise dans laquelle on travaille. Selon une étude menée par l’Apec (Association pour l’emploi des cadres), les écarts de rémunération entre les différents secteurs peuvent atteindre jusqu’à 50 %. Par exemple, un directeur général dans le domaine bancaire peut gagner jusqu’à trois fois plus qu’un directeur général dans une entreprise spécialisée dans la logistique.

Pour autant, il ne suffit pas seulement de gravir les échelons pour atteindre ce niveau de rémunération. Les compétences managériales sont aussi déterminantes pour être promu au poste de cadre supérieur. Pensez aussi aux avantages sociaux liés au statut : voiture de fonction, primes diversifiées… Ces éléments ajoutent au confort matériel du cadre supérieur mais peuvent aussi suggérer une certaine pression psychologique, comme des obligations professionnelles présentes en dehors du temps de travail conventionnellement établi, qui peuvent affecter la vie familiale.

Quelles sont les responsabilités supplémentaires d’un cadre supérieur par rapport à un cadre ?

Au-delà de la question de la rémunération, le statut de cadre supérieur implique davantage de responsabilités que celui d’un cadre. Effectivement, pensez à bien distinguer les deux.

Dans un premier temps, le cadre supérieur doit être capable d’anticiper les enjeux économiques et sociaux futurs pour bien comprendre l’entreprise. Il doit superviser tous les aspects concernant le fonctionnement de son service ou département (budget, management des ressources humaines). Il peut aussi avoir sous sa direction directe plusieurs niveaux hiérarchiques (managers intermédiaires), ce qui demande encore plus d’expertise managériale.

Le cadre supérieur a souvent un rôle important dans la communication externe avec les partenaires commerciaux ou financiers ainsi qu’auprès des médias spécialisés. Même au sein du conseil d’administration, il peut avoir une place importante s’il n’est pas déjà lui-même administrateur, bien que cela reste rare car cela demande beaucoup de compétences supplémentaires.

Il doit prendre les décisions qui s’imposent pour permettre à son organisation de rester compétitive sur le marché. Pensez donc à bien réfléchir avant d’agir.

Partager :